Témoignages

Témoignages 2017-04-12T14:40:31+00:00

Nadia ALLART – Conseil en RH au sein d’un cabinet conseil.

Mon objectif n’était pas de devenir coach, mais de comprendre les mécanismes du coaching dans la formation au développement personnel et de démarrer une activité d’accompagnement des personnes au-delà du simple recrutement.

J’ai choisi l’IFOD pour la simplicité du cursus et l’approche pragmatique d’Olivier Devillard. Il ne fait pas rêver, mais nous met face à nos responsabilités et nous fait prendre conscience du travail sur soi à effectuer.

J’ai appris notamment à pratiquer l’écoute de manière professionnelle, et j’ai appris une méthodologie de construction d’un entretien. La formation m’a permis de progresser dans mon métier de recruteur et d’animatrice de formation. J’ai pris conscience de mon mode fonctionnement et cela a enrichi ma pratique. J’ai le sentiment d’avoir progresser personnellement aussi…

Jean Marc VANDENDRIESSCHE – Coach, consultant, formateur.

J’ai choisi l’IFOD car j’avais lu l’ouvrage d’Olivier Devillard « Coacher », qui avait résonné favorablement en moi. J’avais retrouvé dans l’approche ainsi que dans la pratique décrite, des valeurs proches des miennes.

J’ai retiré de la formation de réelles techniques de coaching, un approfondissement des méthodes d’accompagnement acquises lors de ma formation de formateur, une meilleure compréhension de la personne. Mais au-delà de la technique, la formation m’a apporté un éclairage sur mon positionnement et sur ma motivation personnelle dans la fonction d’accompagnement.

L’IFOD vise un double axe personnel et professionnel et permet de se repositionner soi-même, même si l’on a déjà effectué un travail personnel et je pense que c’est une de ses spécificités.

En termes d’apports, j’ai particulièrement apprécié les exercices sur l’écoute et surtout « l’écoute flottante » C’est vraiment une formation intéressante pour ceux qui se destinent à travailler la matière humaine.

Riahi NILOUFAR – Responsable des Ressources Humaines.

J’ai acquis à l’IFOD une approche plus scientifique, une vision plus globale et plus affûtée du métier de coach. J’ai apprécié les lectures, le travail de recherche à mener pendant la formation. Il y a une ouverture vers des approches différentes qui est enrichissante. Dans le processus d’apprentissage, le principe du travail en sous-groupes entre les sessions est important, il permet d’approfondir les apprentissages et de créer un lien dans le groupe.

Sur le plan personnel, la formation m’a permis d’aiguiser ma capacité d’introspection, de pousser ma réflexion sur moi-même, d’interroger mes convictions, pour mieux comprendre les autres. J’ai amélioré mon sens de l’écoute car j’avais tendance, de par ma fonction, à donner trop de conseils.

Pour moi la formation ne se résume pas à 12 jours, le profit va au-delà, sur le travail à faire, la réflexion et l’approfondissement à mener.

Valérie Caillaud – Talent Manager Atos

J’ai suivi la formation Pratiques Narratives en 2016 et je la recommande vivement ! La formation  m’a donné l’occasion, au contact d’une audience variée,  d’enrichir mes pratiques de coaching de manière très opérationnelle, orientée solutions. Elle m’a notamment permis de me sentir à l’aise séance après séance, pour prendre en charge des situations, parfois émotionnellement difficiles, que je ne me serais pas sentie qualifiée pour aborder avec des clients avant, complétant ainsi parfaitement ma formation initiale. Enfin, la pédagogie elle-même, mélangeant théorie, pratique, musique, films, citations…fait de ces sessions un vrai moment de plaisir.

Anny Regnaud – Coach

La formation aux pratiques narratives a été un tournant majeur dans ma pratique de coach et j’ai un grand plaisir à proposer cette démarche humaniste, bienveillante et puissante à mes clients.  Au début de mon apprentissage, les premières séances basées sur les pratiques narratives avec mes clients étaient un peu rigides car je collais à l’outil, mais peu à peu le naturel s’est installé, et maintenant le travail sur l’externalisation d’un problème ou les fines traces d’exceptions se fait spontanément. Les conversations de regroupement sont de grands moments, à traiter avec respect et doigté, car on touche au plus profond des êtres, de leur mémoire et de leur histoire. Je me régale systématiquement lors de la dernière séance à écrire un poème avec les mots-clés de mon client et à lui lire lentement. Voir ses yeux s’agrandir de surprise, son attention décuplée et ses émotions remonter à la surface au grand galop est un moment unique dans notre travail en commun qui ancre profondément ses changements et ses possibles.

Delphine Barbier-Carré – Consultante Carré Coach

Au moment de me décider à suivre cette formation, j’avais été sensible à un témoignage existant, du style « comment je travaillais avant ? »
A mon tour, aujourd’hui de m’interroger dans ce sens ; l’utilisation des pratiques narratives est pour moi, à la fois un état d’esprit et une compétence. Moi qui aime aborder les situations de façon systémique, les pratiques narratives m’aident à le faire de façon efficace et pertinente. Savoir utiliser ces pratiques – un effort au début, un réflexe ensuite – donne de l’assurance ; elle permet notamment que le client à agisse sur le problème, retrouve de la confiance, voit la cohérence et redonne du sens à son parcours de vie, ait envie d’entreprendre. Ces questionnements servent toujours pour agir sur la situation demain : elles permettent au client de bouger sur des appuis solides et au coach de professionnaliser sa pratique. »

Julie-Anne MILLET – Conseillère en Organisation.

Ce qu’on apprend ici est de l’ordre de l’invisible.